Tout savoir sur la formation médiateur de lutte anti COVID

Tout savoir sur la formation médiateur de lutte anti COVID

La pandémie de Covid-19 a apporté beaucoup de changements dans l’ordre mondial. En France, la propagation du virus continue d’inquiéter et le gouvernement est dans l’obligation de trouver des solutions durables. Dès lors, une formation axée sur la lutte anti COVID était une évidence. De ce fait, le public est en droit de connaitre en quoi elle consiste, ce qu’elle implique, et les informations essentielles qui l’entourent.

Les origines de la formation médiateur de lutte anti COVID

Pour une meilleure organisation des démarches de prévention et de dépistage contre la pandémie à Covid-19, l’Agence régionale s’est alliée au Conseil régional de l’Île-De-France afin de mettre au point un dispositif inédit. C’est alors que la formation « Médiateurs de lutte anti COVID » a été dévoilée au grand public. Il s’agit d’une formation certifiée qui associe la théorie et la pratique en vue bloquer les principales chaines de transmission et de propagation du virus Covid-19. 

Cette stratégie gouvernementale est très appréciée du fait de sa pertinence et de sa nécessité aux vues des nombreux méfaits de la pandémie dans tous les pays du globe. En effet, plusieurs instituts de formation aux soins infirmiers ainsi que d’autres établissements hospitaliers à travers la France se sont mis à programmer des sessions pour dispenser la formation médiateur de lutte anti COVID. Dès lors, des cadres de santé formateurs s’occupent de l’apprentissage des différentes compétences sur plusieurs sites d’hôpitaux. 

Quels sont les objectifs de la formation ? 

L’objectif des sessions d’apprentissage à la lutte anti COVID a pour principaux objectifs :

  • Les aptitudes pour bien effectuer les tâches relatives à chaque poste d’une opération de dépistage ;
  • La gestion des prélèvements nasopharyngés pour les analyses ;
  • La compréhension des tests antigéniques ;
  • La délivrance permanente des mesures de prévention ;
  • L’orientation de personnes concernées vers des établissements d’appui à l’isolement ;
  • L’augmentation des zones de dépistage au niveau régional ;
  • La lutte pour stopper les chaines de transmission et de propagation du virus ;
  • La relocalisation des urgentistes, des secouristes et des autres professionnels de la santé vers des activités plus techniques ;
  • Le contact-tracing.

Toutefois, la formation médiateur de lutte anti COVID n’est pas accessible à tout le monde. En effet, certains prérequis sont nécessaires pour assimiler plus rapidement la plupart compétences. Voici les attestations du répertoire national des certifications professionnelles qui sont préalables pour l’inscription à la formation :

A lire également : Tout savoir sur la formation asg

  • Un diplôme reconnu attestant la réussite au niveau 3 dans le secteur sanitaire et social
  • Un diplôme reconnu attestant la réussite au niveau 4

Le contenu de la formation médiateur de lutte anti COVID 

Cette formation pratique est axée sur trois points principaux qui entrent dans la stratégie « Tester – Alerter – Protéger ». Il y a lieu de citer :

  • La maitrise du matériel nécessaire aux prélèvements
  • Les techniques de prélèvement
  • Les analyses des tests effectués

Si l’on regarde plus en profondeur, la formation médiateur de lutte anti COVID renferme des aspects plus détaillés. Notamment la compréhension des risques d’infection, le recueil des informations, les vérifications de conformité des tests, les conclusions des résultats interprétés, l’identitovigilance, etc. Concernant les modalités de la formation, l’enseignement théorique peut se faire à distance, mais l’enseignement pratique est obligatoirement en présentiel dans un institut de formation. Les médiateurs de lutte anti COVID suivent deux mini formations en adéquation avec les futures missions : la partie « Contact tracing » et la partie « Tester et Sensibiliser ». 

Conclusion

En somme, la formation de médiateur de lutte anti COVID concentre les principales missions indispensables à la période où la transmission du virus était à haute fréquence. Tout le monde ne peut pas candidater, car il faut au moins certains prérequis dans le domaine de la santé pour un apprentissage accéléré. 



A lire également : Tout savoir sur la formation lifting colombien