Quelle formation pour devenir installateur de panneaux photovoltaïques ?

Quelle formation pour devenir installateur de panneaux photovoltaïques ?

La formation en installateur de panneaux photovoltaïques est nécessaire pour assurer le bon fonctionnement de ce type d’équipement. Devenus une alternative privilégiée par les ménages français, les panneaux photovoltaïques permettent de réaliser une importante économie sur la facture d’électricité. Que faut-il savoir à propos du métier d’installateur de panneaux solaires ?

En quoi consiste le métier d’installateur de panneaux photovoltaïques ?

Avec l’engouement des Français vers la recherche d’un moyen de réduire leurs dépenses en énergie, ils sont nombreux à se tourner vers l’utilisation des panneaux photovoltaïques pour l’éclairage à l’aide de lampes LED, le chauffage de l’eau et la climatisation. Le métier de poseur de ces équipements est donc un vrai vivier d’emploi. Pour assurer la pose de système photovoltaïque, il faut suivre des formations spécifiques.

Le rôle de l’installateur est de placer les panneaux au bon endroit pour qu’ils puissent être efficaces à la production d’électricité. Pour ce faire, l’expert effectue une étude de la surface prévue pour poser les panneaux. Après l’installation photovoltaïque, il s’occupe du raccordement électrique ainsi que les maintenances nécessaires. La formation en installateur de panneaux photovoltaïques permet de travailler dans le secteur du bâtiment pour réaliser la construction et la pose de tous types de systèmes.

Quelles sont les qualités d’un bon installateur de panneaux solaires ?

Mis à part les formations que doit suivre la personne pour devenir installateur, elle doit aussi avoir quelques qualités. Voici les qualités requises pour être un poseur professionnel.

  • La parfaite condition physique : le métier de poseur de panneaux photovoltaïques nécessite des efforts physiques importants pour grimper sur la toiture et déplacer les équipements.
  • Un bon sens du relationnel : il sera amené à communiquer avec son équipe et à collaborer avec les responsables pour les gros œuvres d’un chantier, par exemple ;
  • La rigueur : installer des panneaux solaires demande de la technique et une grande attention.
  • Des compétences dans le domaine de l’électricité et du calcul du Kwh : des normes de sécurité sont à respecter pour la pose de ces panneaux.
  • Une bonne capacité d’analyse de l’emplacement des panneaux pour assurer l’ensoleillement et l’autoconsommation des utilisateurs.
  • Des connaissances pour la maîtrise des matériaux comme le silicium.

Quelle formation ou diplôme faut-il ?

Vous voulez devenir un expert en pose de panneaux solaires photovoltaïques ? Vous devez suivre une formation spécifique pour comprendre le fonctionnement des panneaux solaires lorsqu’ils sont utilisés seuls ou avec un onduleur. Pour la formation de base, vous devez avoir un CAP d’électricien ou de couvreur. Cette formation peut se faire pendant 2 ans en complément de la mention de technicien en énergies renouvelables. Si vous ne faites pas un CAP, vous devez avoir un BAC PRO en électricité ou comme technicien pour l’installation des systèmes climatiques et énergétiques.

A lire également : Quelle formation pour devenir taxi ambulancier ?

Concernant les études supérieures, vous avez le choix entre une formation pour obtenir un diplôme de BTS en fluide énergie domotique ou en électrotechnique. Les BUT GTE et GEII sont également des diplômes pour accéder à la profession de poseur de système solaire photovoltaïque.

Quel salaire espérer ?

Le salaire d’un poseur de panneaux solaires pour l’autoconsommation d’un logement varie en fonction des qualifications et des diplômes de l’expert. Pour un débutant dans ce secteur, le salaire mensuel brut s’élève à 1500 euros par mois sans parler des primes. Quant à un installateur professionnel avec de l’expérience, son salaire peut atteindre les 2500 euros avec les surplus.

Quelles sont les perspectives d’évolution de carrière ?

Selon le type de formation et les diplômes de l’installateur de panneaux photovoltaïques, il peut prétendre au poste de chef d’équipe ou de responsable de projet pour un bureau d’études. Le poseur est aussi en mesure de diriger un cabinet spécialisé en installation et en revente de systèmes photovoltaïques.



A lire également : Pourquoi devenir formateur professionnel pour adulte ?